Coucou bon retour sur mon blog je suis très heureuse de vous retrouver mes amis virtuels . Vous m’avez tellement manqué si vous le saviez : je n’ai vraiment rien de spécial à vous dire dans cet article.  Je ne me sentais pas du tout bien, j’ai eu envie d’envoler cette douleur et écrire me fait tellement du bien.

Je me sens mal…..

C’est certainement étrange pour vous de m’entendre parler de douleur et oui car vous me connaissez plus avec un visage presque toujours souriant par la grâce de Dieu. Et cette année, j’ai  décidée de vous faire des articles dans le style « feeling time » c’est-à-dire comment je me sens. Ce qui est le contraire de « story time » qui raconte une histoire passée avec des solutions qu’elle vous propose comme leçon à tirer. Mais le feeling time évoque les sentiments présents question de trouver certainement une solution ensemble, en communauté.

Je dois vous avouer que c’est un véritable challenge pour moi car en général, je n’aime pas parlé de moi au présent surtout quand je vis des situations difficiles. Mais il faut bien continuer de grandir dans son developement personnel en . C’est une véritable sortir de ma zone de confirt je dois vous l’avouer( Dites-moi aussi en commentaires ce que vous faites maintenant pour sortir de votre confort habituel)
Pourquoi je décide de vous faire des feelings Time ?
Si vous le savez, au travers de mes articles que je suis une personne assez vrai et ouverte . Cependant, le fait d’être toujours en joie est très mal interprété comme une personne étant fausse. Sauf que j’ai appris à vivre avec la douleur et j’ai malgré cela fait le choix de demeurer joyeuse. C’est la nuance à faire.

Comment je fais pour être en joie dans la douleur ?

Je choisis tout d abord de ne pas avoir de fixation uniquement sur mes problemes au quotidien . Si je souffre , j équilibre mon quotidien avec les choses qui me font plaisir comme vous écrire par exemple ou encore cuisiner …..La douleur je pense que chacun de nous en avons et les avons selons nos capacités à supporter la douleur. Car, Dieu est fidèle et il ne tente personne au delà de ses capacités ( 1 Corinthiens 10,13)

Si j’ai la possibilité, j’élimine toutes les personnes qui stimulent mes plaies non guéris pour vivre en paix et enfin je prie pour confier ma douleur à Dieu

Ce n’était vraiment rien de trop structuré mais juste pour vous dire que je suis là( enfin je l’espère) et vous ? Comment vous sentez vous actuellement ?
Laissez moi tout ça en commentaire . Partageons ensemble.

Gladice

Bloggueuse Beauté, Lifestyle et developement personnel.

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *